Interruption…

pois

Je perdais mes repères. Une curieuse sensation de déséquilibre. Trop de proximité sans doute. L’espace entre les corps n’avait jamais été aussi vague. Une distance inespérée qui hurlait plus fort que l’absence. Les mots n’étaient plus qu’intervalles fragmentés, des offrandes complexes que ni un ni l’autre n’osait franchir. Ils se prononçaient à demi-ton. Imperceptibles. Les minutes dansaient dans la lumière des néons comme des traces de miel s’auréolant dans un ciel d’octobre. En fait, à l’aube de toutes les craintes, je pouvais entendre les murs en proie à de subtiles vibrations. Son souffle d’argiles. Puis des aiguilles qui arrachaient des mots et des sons essentiels afin  d’éviter toute compromission. La vitre traçait une ligne invisible, nous ignorions si elle devait pointer vers le haut ou vers le bas. J’observais. Il restait concentré. Impassible, rêvant sans doute de tous les autres malaises du monde. Des doutes coinçaient dans l’engrenage de la serrure. Je percevais des naufrages d’hésitations, des tic-tac d’ivresses. Il tremblait, son corps en entier vacillait pourtant chacun de ses gestes était franc et limpide. Incapable d’épeler les lettres du mot désir, je respirais, étirais et soupirais en silence.

 

MFL

~ par MFL sur 26 septembre 2013.

Une Réponse to “Interruption…”

  1. Ça me fait penser que je devrais peut-être revenir moi-même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :