Impressions filmiques sur fin de février…

Des pas glacés dans un hiver éloigné. Aube blanche sans bitume. Non-Cyclabe. Poudreuse. On pianote des mots comme des auréoles nocturnes. On s’invente. Vents nordiques. On cahote l’avenir sans ivresses. Grinçant des cordes de nylon sur des chaines rouillées. Obélisques de promenades parisiennes à dos de Seine comme tant de ciel doublés,  ombragés. Nous pataugeons encore dans la bruine surgelée. À fendre les os, à oublier les escales printanières. Saison en quarantaine. la harpe, happé par le verglas du matin. Tous les crépuscules, en tête d’épaule, à frissonner. On glisse. Filmique. Musique frissonnante aux quatre nord. On multi-hiverne. Je suis tous les retours du monde. Penchée aux paroles bestiales de la déraison. Sauvage, inconnue, sensuelle. Figée.
MFL

~ par MFL sur 26 février 2012.

2 Réponses to “Impressions filmiques sur fin de février…”

  1. C’est du MFL de haut vol ! Tu voltiges au même étage qu’Émile ! Bravo. C’est très à la hauteur de la photo saisissante !

  2. Ah ce cher Emile!!!! Sérieusement MERCI (pour les mots et la photo) Je ne voltige pas je « Nelligue » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :