Temps suspendu et espoir numéral…

Je compte les heures entre tes silences. Je compte les temps où le temps n’est plus. Chaque suite vide de tes mots. J’additionne tes vides et tes absences. Je les compte, seconde par seconde, retenant mon souffle entre chaque millième de seconde… Au cas… Espoirs numérales. Et les scénarios défilent, tragiques, dramatiques, tristes. Des milliers de séquences de films qui défilent, des images inventées où mes angoissent imaginent tes soirées et comblent les heures de moi qui n’existent plus. Avec elles. Entre tes souhaits déculpabilisés et tes pas discrets dans le cadre de ma vie. Tentatives timides que je ne sais plus comment graver sur la pellicule de mes chagrins en ébauches constantes. Je m’imagine enfin être une autre. .Nuits sans étoiles et tentatives sans lustres pour combattre une ennemie invisible. C’est un hiver froid de ta peau et blanc de mes pages creuses et sans vie. Les sourires sont faux, c’est une tempête qui ne cesse de verglacer des larmes inutiles. Des heures perdues, sans vie. Le souffles éteint. Le sang ne circule plus dans les veines inutiles de mes jambes. Je ne sais plus comment avancer et ai perdu l’envie de ramer. Les vélos ne peuvent pas voler.

MFL

Publicités

~ par MFL sur 7 février 2012.

Une Réponse to “Temps suspendu et espoir numéral…”

  1. Bien qu’il soit triste, j’ai apprécié ce texte… Toutefois, j’aurais aimé corriger les fautes qui nuisent à l’harmonie visuelle dans le parcours d’une si belle poésie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :