Ses yeux de lac…

Elle se perd dans l’immensité de ses yeux de lac… Elle repose ivre, dans l’espace vague, vagabondage nocturne, étoilé et brumeux. Parfois elle se demande pourquoi. Mais ici le temps s’arrête et regarde le flot marquer le rythme. La lumière se peint par elle même, changeante, diffuse. Elle se rapproche et se rapproche à la fois, pluvieuse et miroir. Un seul temps, le présent. Et pourtant, elle fixe le temps pour faire voyager ses désirs virtuels, télépathe du plaisir. Les heures coulent des histoires et se racontent des vents. Elle ferme les yeux, et veille sur les océans. Ses yeux et ses pupilles se répercutent encore dans l’écho lointain du temps. Elle revoit ses ailes urbaines, isolée dans le sol et perdu dans les arbres qui s’évadent vers le ciel. Peut-être à t’il pensé à elle…?

MFL

~ par MFL sur 4 juillet 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :