Hyaloïde…

Impétueuse de moi-même, transparente de plaisir
Ivre de désir jamais assumé, à tire d’ailles…
J’erre en dilettante, itinérante, effacée
Jamais commise, jamais osée
Dose relative de plaisir à demi admis

De ma peau malhabile, sombre et brumeuse
À la recherche de cris jamais défendu
De fruits jamais entendu
Hurlé dans la pénombre humide
Désireuse d’instants vibrants

Ode vaporeuse, enivrée de vapeur
Heureuses, diaphane
J’attends des frôlements virtuels
Translucide et réel à la fois
Nue, sous une nuée de moi

Tu me fais chercheur de sens
Et je m’avoue salace
À contretemps, voluptueuse
Aux limites de l’enfin
Limpide de jouissances

MFL

~ par MFL sur 15 septembre 2010.

4 Réponses to “Hyaloïde…”

  1. En vers et contre tous non! je ne lèverais pas mon verre…
    Mais bien plus rester stationnaire et comme une statue de verre
    Lire tes vers
    Non vert!
    En silence…

    LoupDeVille

  2. Merci!!!

  3. Emmitoufflée dans le plaisir
    La chevelure dénouée
    Spasmodique amante
    nos peaux ne sont qu’une

  4. Séduisant ça!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :