Retour dans le passé…

9mpicassojuin061

Lorsqu’on quitte rapidement une vie au moment d’une grande tristesse, comment faire pour, lorsqu’on doit y revenir, ne pas devoir la reprendre là où elle avait été abruptement interrompue??

Comment faire pour ne pas replonger au cœur du même chagrin?

Et pourquoi les grandes peines nous attendent-elles dans nos repères tranquilles?

Pour nous obliger à les vivre dans leur intégralité?

Cruelle solitude

MFL

Dessin: Picasso Nu assis, ( esquisses 1928)

Publicités

~ par MFL sur 27 mai 2009.

4 Réponses to “Retour dans le passé…”

  1. Oh, que de questions…

    Hypothétiquement, je ne le sais pas. Mais si tu veux en parler d’avantage, tu sais où me trouver. 🙂

  2. … je ne sais quoi dire… et je pressens la nécessité d’une réconciliation avec soi en premier lieu…

  3. En fait il s’agit avant tout d’un questionnement
    De questions qui surgissent

    Je ne crois pas qu’il existe réellement de réponses.

  4. La solitude, à certains moments de notre vie n’est pas si cruelle.

    C’est un repère tranquille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :