Faites-moi plaisir!

Dans la catégorie des « grands-petits » bonheurs de la vie, il y a une chose qui. à mon avis se classe particulièrement haut dans le palmarès. Vous savez, cette joie  d’aller chercher son courrier et d’y découvrir une lettre qui nous est adressée parmi la pile de comptes et de publicités. Une véritable lettre, écrite à la main, avec un vrai timbre qui à voyagé concrètement de part le monde! Des nouvelles d’un ami au loin, d’un membre de la famille, une lettre d’amour, Une carte de Noël, des vœux d’anniversaires… Peu importe!  Une tradition qui hélas, se perd de plus en plus, bercé que nous somme dans cet univers de vitesse cybernétique! Je n’ai rien contre ça, au contraire, c’est un outil merveilleux qui, modifie le quotidien de manière fabuleuse!

Mais l’épistolaire, les correspondances, l’attente tangible, sont hélas des concepts qui se meurent… Et c’est terrible! Quelle est la dernière fois où l’on vous a écrit? Où vous avez eu le coeur qui a cessé de battre en entendant le facteur passer,  espérant que cette fois-ci, vous auriez enfin des nouvelles promises par un être cher? L’art de la correspondance est un art qui se perd, qui tombe dans l’oubli, même si, les courriels, permettre de rester plus facilement en contact avec nos proches, et au quotidien en plus, ce ne sera jamais la même chose.   Je sais par expérience, que l’on écrit pas du tout les mêmes choses dans une lettre manuscrite que dans un courriel. Chaque mot devient plus immortel, a plus de poids, plus d’importance… C’est beaucoup plus difficile de tracer des lettres gravées sur une feuilles blanche qui ne seront pas lu avant plusieurs jours! Comme si tout était plus lourd de sens!

Voilà. faites-moi plaisir! Cette semaine, dénichez un bout de papier, un stylo, une plume… et écrivez un petit mot à une personne que vous aimez! Un ami, un amoureux, un parent, un grand-parent, quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis longtemps, où que vous avez vu le jour même, qu’il vive loin ou très près de chez vous… Que ce soit long ou pas ce n’est pas important, prenez quelques minutes de votre précieux temps et écrivez une lettre! Apposez-lui un timbre et laissez la voyager jusqu’à son destinataire. En plus de rendre une personne heureuse, vous contribuerez, ne serais-ce que symboliquement à perpétuer cette tradition qui s’étiole… Postez un peu de magie.

Une lettre à conserver précieusement dans notre tiroir aux souvenirs…

Vous me promettez que vous allez le faire pour vrai de de vrai????????????

MFL

P.S vous voulez mon adresse?😉

~ par MFL sur 10 mars 2009.

10 Réponses to “Faites-moi plaisir!”

  1. Avant de lire ton post-scriptum, j’étais pour justement demander ton adresse….
    Une belle réflexion, une belle intiative….😉

  2. En espérant que quelques uns vont jouer le jeu!!!!🙂

  3. Chère amie,

    Je pense qu’il n’est pas trop audacieux de prétendre à recevoir votre amitié. N’est-ce-pas l’amitié qui passe le pas virtuel des foyers lorsqu’au hasard des lectures, touchés par quelques mots écrits sur un carnet, nous nous laissons aller à une remarque, un vers ou une phrase, en échange, comme une émotion partagée ?

    Ainsi donc, chère amie, vous aurais-je bien envoyé une lettre de ma vieille Europe si je n’avais eu la nécessité d’avoir vos coordonnées pour qu’elle vous soit justement adressée. Nonobstant cette lacune, il me reste le loisir de vous offrir ces quelques mots au plaisir espéré de vôtre lecture et de m’engager à tenir la promesse requise par vous, d’envoyer un petit bout de papier à l’autre bout du monde à destination d’une personne chère. La tradition sera pour un temps sauvegardée et la fraternité renforcée.

    Puissent ces quelques mots couchés sur vôtre carnet, vous montrer que l’art épistolaire ne se meure et qu’il existe toujours ; plus rare dans sa forme ancienne mais ô combien de fois renouvelée par les nouveaux moyens d’écriture dans une forme moderne de la correspondance.

    Je vous laisse à présent avec le simple plaisir de relire pour pouvoir de nouveau m’accomplir dans celui d’écrire, non plus par la grâce des touches mais par celle de la plume.

    Mes salutations fraternelles vous accompagnent en cette nouvelle journée avec le plaisir tant recherché.

    Daud

  4. Touchant et très sympatique commentaire, mon cher Daud!🙂

  5. Mes remerciements pour le compliment mon cher Anarcho, la tentation de l’écriture était trop forte pour résister. 😉

  6. Très cher vous…

    C’est presque trop d’honneur que de recevoir tous ses si gentils mots de votre part.Et que de sagesse. Il est vrai que le virtuel permet de créer des amitiés impossibles, de nouvelles formes d’amitiés en fait, ça me rappel, à ce titre, un billet que j’avais écrit il y a déjà longtemps sur les amitiés virtuelles. De ces rencontres improbables qui naissent des conversations que l’on souhaite garder le plus longtemps possible dans ses souvenirs.

    Je suis nostalgique de ces bouts de papiers qui jaunissent, qui se déchirent se décolorent, de l’encre qui s’altère, s’efface, de l’effet tangible du temps qui passe et de ses traces… Ce doit être pour cela que j’aime tant les films de Bill Morrison. Le maître des traces du temps sur les pellicules photographiques.
    J’aime les mots de d’autres temps. Ces espaces de mémoires passés.

    Dire que j’ai presque eu la chance de recevoir une lettre de Roubaix… Mais je suis heureuse de savoir que quelques dissidents prennent toujours le temps de lancer des enveloppes à la conquête du monde, et de les faire voyager encore…

    Sur ce, je vous souhaite à mon tour une bonne fin de journée

    MFL

  7. Un jour j’écrirai à une personne que je ne connais pas dont l’adresse aura été tirée au hasard, d’un botin quelconque…

    Accent Grave

  8. Quelle jolie idée…

  9. C’est vrai qu’à une époque où le moindre courrier est soit une facture, soit une publicité, une lettre peut paraître étrange. L’idée d’une lettre est bonne, mais cela demande un effort (l’écrire sur du papier, écrire l’adresse du correspondant, trouver un timbre, poster la lettre), alors tout le monde préfère les courriels, par paresse ou simplicité.

    Personnellement, je ne suis pas un apôtre des lettres; je préfère le contenu au contenant. Il me semble que l’essentiel est dans la communication, peu importe sa forme.

    Par contre, je trouve que l’idée est bonne.. pour quelqu’un qui aime écrire à la main!🙂

  10. Hey! Bienvenu par ici!

    Bien sur que d’écrire une lettre demande un effort, et c’est ce qui est très bien, en fait c’est ce qui me plaît dans l’idée, de prendre le temps! Dans un monde de paresseux qui surf sur la rapidité! héhé!🙂

    Il y a un truc par contre, quand vous parlez de contenu et de contenant, c’est que la forme, amène autant celui qui écrit que celui qui lit: ailleurs. Quand on fait l’exercice d’écrire une vraie lettre on se rend compte que le niveau de difficulté augmente et que du coup on ne dit pas les mêmes choses, et c’est fascinant. Il y a quelque chose d’intangible voir de mystique qui apparait, comme une aura qui se glisse tranquillement dans la conversation🙂

    Au plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :