Un coeur désaccordé…

coeur

Les mois ont passés…

Y’a des prises de consciences qui nécessitent que l’on doivent passer aux travers de très grandes souffrances. Je dois être névrosée, j’ai sauté dedans à pied joints, comme si l’essentiel transcendait la douleur. Certaines solitudes isolent plus que d’autres. Parfois, le mal psychique, n’est plus suffisant, le corps prend la relève et se désaccorde totalement. Un cœur bousillé au sens propre comme au figuré. Le passage d’un à l’autre. Certains verraient cela comme un signe ultime, comme une alarme qui résonne dans dans la nuit, une cloche d’église de village qui sonne au milieu de la nuit pour prévenir d’un incendie, d’une âme qui se consume. Je sais pas. À la base, il y a mes pas qui arrivent à la croisée d’un chemin sinueux. Je ne sais plus vers où me diriger…

Mon coeur avait cessé de battre… Il bat désormais trop vite. Curieuse ironie. Certains jours j’ai des choses à dire, d’autres je me dis que finalement je n’ai jamais rien eu à dire. Mais pour ces jours où mes doigts ont besoin de danser sur mon clavier pour crier des maux, j’ai finalement pris la décision de ne pas fermer cet espace définitivement. Je commence une nouvelle vie, alors les choses vont se modifier, mais je vais continuer d’exister par ici, simplement, seulement les fois ou je vais en ressentir le besoin. Voilà une première décision de prise. Je me sens en paix avec. Peut-être que le soleil reviendra un jour par ici. Pour l’heure je continuerai d’y graver les mots tristes de ma nuit permanente. Mais je suis heureuse de vous retrouver.

MFL

~ par MFL sur 12 janvier 2009.

36 Réponses to “Un coeur désaccordé…”

  1. Très heureux de ça!😉

  2. « Je dois être névrosée, j’ai sauté dedans à pied joints, comme si l’essentiel transcendait la douleur. Certaines solitudes isolent plus que d’autres. »

    Ça pourra te sembler étrange, mais peut-être avais-tu besoin de passer par là. L’âme d’artiste a souvent besoin de sombrer dans une tristesse profonde pour mieux s’inspirer ensuite.

    « Parfois, le mal psychique, n’est plus suffisant, le corps prend la relève et se désaccorde totalement. »

    Et là, c’est un peu moins drôle.

    « Pour l’heure je continuerai d’y graver les mots tristes de ma nuit permanente. »

    Très bien comme ça. Ça ne fera que rendre ta poésie plus intéressante et ça te fera du bien.

    Bref, un excellent billet, comme dans le bon (pas si) vieux temps!🙂

  3. Le retour des commentaires analytiques d’Anarco, comme dans l’ancien temps😉

  4. En voilà une bonne nouvelle!!

  5. C’est gentil🙂🙂

  6. yeah!!!!

  7. « Le retour des commentaires analytiques d’Anarco, comme dans l’ancien temps »

    HAHAHA! Trop drôle!😉

  8. Ah que ça fait plaisir ! Bon, ton « fantôme » rôdait déjà dans la blogosphère pour nous laisser quelques mots😉 , mais là, c’est appréciable qu’il revienne au bercail !😀

  9. Alex:

    C’est parce que j’ai jamais arrêté de vous lire🙂

  10. C’est comme un retour progressif après une long congé de maladie. Je suis bien content de te savoir de retour, même si tu est pour composer un peu moins. L’important c’est de ne pas museler l’inspiration, qu’elle soit sombre ou pas. Ça vaut mieux que l’isolement.

    Je suis d’accord avec ta décision et je te souhaite de trouver à l’avenir un chemin moins accidenté sur lequel tu pourra avancer sans peur. Nous avons tous besoin d’un peu de répit à un moment donné.

    En attendant, faisons la danse du soleil… sait on jamais!

  11. Médiateur farceur

    Merci c’est gentil…
    Il faut dire que ici la maladie est bien réelle🙂

    Pour la danse du soleil, dès que j’irai mieux🙂

    Au plaisir!🙂

  12. Courage!

  13. 🙂

    MERCI!!

  14. La vague de froid a fait pour nous la danse du soleil!😉

  15. MFL je ne t’ai pas z’oublier moi non plus ah je ne suis pas scientifico-poète comme Anarcho ;-)alors je vais y aller avec mes délires loupdevilliens du moment aussi.

  16. Rebienvenu Monsieur de Loup…🙂

  17. Moi je n’ai jamais quitté le monde bloguesque alors c’est à moi de te redire le mots de re-bienvenue comme tu le vois, nos cœurs, têtes et textes se souviennent de toi, tu es comme une braise qui ne s’éteint pas😀

  18. Ou un cauchemar qui renait, c’est selon😉

  19. JAMAIS, bien au contraire c’était et c’est encore et ce sera toujours un plaisir sans cesse renouveler

  20. Scientifique oui, mais poète, non. Il ne faut pas trop exagérer mon cher Loup!

  21. Anarcho alors tu es politicologue arnachiste :-)moi je ne suis qu’un loup modèle de ville unique lol lol

  22. on s’entend!🙂

  23. Oui Anarcho🙂

  24. Heureux d’apprendre, avec un peu de retard (je suis rarement en temps réel…), que vous avez envie de revenir sur cette toile. J’aime bien vous lire. Je ne suis pas le seul. Au plaisir…

  25. ;-))Non lutopium tu n’es pas le seul🙂

  26. Lutopium

    Je sais, je suis girouette… C’est que je ne sais pas toujours sur quels murs me lancer… Mais souvent les mots me manquent…

  27. MFL c’est mieux de te lancer sur des mûres mûr cela fais moins mal😀😀

  28. Le Loup…

    Quel humour!

  29. MFL il y a un expression que j’entends souvent faite l’humour et l’amour et non la guerre. MFL j’aime semé des sourire et j’essais de dédramatiser les situations. Je sais pertinemment bien qu’il y a des situations difficiles à vivre et que cela n’est pas toujours rose. Mais ce qui est fait est fait et on ne peut pas le changer alors il faut aller de l’avant.

    MFL mon amie de blogue je t’envois par ce commentaire plein d’amitiée et d’amour humain et je laisse encore ce petit pépin humoristique et qu’il mûrissent en sagesse et porte ses fruits un jour!

    En toute amitée
    LoupDeVille

  30. Ma foi, Monsieur le loup vous voulez me faire pleurer…
    🙂

  31. En ce beau 20 janvier ensolleillée, moi! vous faire pleurer… euh non! assez de gens s’en chargeront, moi je me contenterais que de vos sourire en coin comme celui-ci que vous m’avez si joliment donner dans votre dernier commentaire il est suave et très doux et réconfortant pour des yeux et un coeur de louuuuuuuuup🙂

  32. C’est que tout me fait fondre en larmesss depuis…. Même des mots aussi gentils que les vôtres🙂

  33. MFL🙂

  34. Très gentille attention, mon cher Loup!🙂

  35. Anarcho je suis attentionné en mots toujours mon cher scientifico-politico-anarchiste :-)et loin d’être cruel comme ils disent dans les contes lol

  36. Avec le plaisir de vous lire à nouveau ici et sans doute à l’exquise auberge espagnole, je vous souhaite bon courage.

    Fraternelles salutations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :