Mur-Mur…

J’ignore pourquoi je me butte toujours et encore sur le  mur opaque et cruel de l’image que l’on ne peut traverser. Le mur est inatteignable, pas de mystère, simplement un sentiment flou entre incompréhension et rejet total. Je veux danser sur une même mélodie, pas démolir des forteresse. Je veux avancer, un pas à la fois et non fermer les yeux et faire semblant qu’aucun passé n’existe. Y’a comme dans ses yeux une lumière qui s’éteint, une rage d’exister, mais en même temps je sais bien qu’il choisira toujours le chemin simple de l’indifférence, le seul dont il semble posséder la clé. Je suis simplement une fille stupide qui s’illusionne de  chimères, qui rêve de signes masqués, qui tourne en rond pour finalement se complaire dans l’apprivoisement de la tristesse. Je collectionne les larmes et les élèvent dans une coupe de champagne. Y’a plus d’enfance dans le réel, et les caramels fondent au soleil. Je fonce dans les murs. De prunes en prunes, le regard dans la brume, je suis une.

Sans rancune

MFL

~ par MFL sur 15 octobre 2008.

12 Réponses to “Mur-Mur…”

  1. MFL tu es une fonceuse, une battante qui a été et est mariginalisée et tu combat ces préjugés de tout coeur et de toute ta tête. Oui tu as une rage d’exister et elle se lit et se sent. Non ton passée est le tiens comme ton présent, tu crie tes espoirs et tes souhaits même si on te dit de la fermer.
    Non tu n’es pas stupide, tu es toi, tu es celle qui souffre. Oui tu es blessée a chaque fois mais la fonceuse que tu es avance et va vers l’avant. Oui tu es UNE TOI -MEME et c’est comme cela que nous lecteur on t’apprécie.

  2. Une fille stupide ne peut pas écrire un tel billet…

  3. Si elle le peut!
    Elle n’a rien d’autre à faire dans la vie!

  4. Difficile de tout comprendre avec cet infini virtuel qui nous sépare. Je sens toutefois un désir qui semble hors de portée, voire impossible à capturer. Que dire dans de pareilles situations? Le seul petit mot qui me vient à l’esprit c’est espoir.

  5. Merci🙂

  6. Et l’on tangue : espoir, lucidité, espoir, lucidité… Est-on poire ou avons-nous lu si demain nous avions un autre éclairage. Différent. Il faut se décolariser ou se détristouner, cousine. Rien n’est profitable sans ces désagréments. Je suis dans la même position, alors je ne te fais pas la morale.

    xxxx

  7. Merci cousine!

    Et oui, c’est le tangage qui donne mal au cœur…

    xxx

  8. C’est drôle… quand je regarde l’image, je ne peux m’empêcher d’y chercher à lire une écriture. C’est peut-être mes cours de hiéroglyphes qui me hantent un peu trop… ou peut-être pas. Reflet de moi-même?

    Lors de mes recherches, j’en ai vu de ces monuments inateignables. Au début, je n’y voyais que des ruines qui n’avaient rien à faire d’un autre curieux dans mon genre. Avec le temps, mon oeil s’est aiguisé. Pourquoi ne pourrais-je pas laisser mon empreinte? Je m’y suis alors intéressé réellement.

    C’est ma manière à moi de traverser le mur. J’essaie de lire à travers et d’y comprendre son contexte, son passé, son message… Bien souvent, tout semble effacé. Dans ce cas, peu d’indices subsistent et je dois redoubler d’efforts pour y trouver un sens. Je se désespère pas malgré tout. Un jour, ce mur me dévoilera quelque chose, aussi petit soit-il. Lorsque je l’aurai trouvé, je pourrai enfin voir ce qui se cache derrière. Si j’aime ça, j’aurai gagné un sentiment de fierté. Dans l’autre cas, il me reste tant d’autres images à découvrir.

    Fouiller c’est aussi un peu modifier la structure, brasser ses grains et laisser sa trace pour que plus rien ne soit comme avant. Ce mur, je ne lui suis aucunement indifférent et ne passerai jamais inaperçu devant lui.

    S’intéresser à l’humain est une lourde tâche, mais tellement enlevante. Je suis fier d’être historien en ce sens.

    Sur ce, excuse ma divagation… ou peut-être pas.

  9. @Médiateur Farceur

    Wow!
    au contraire, c’est superbe ce que tu écris ici!
    En plus d’être touchant, c’est tellement vrai! Tu sais comme ces vérités fragiles, qui se promènent en équilibre, et qu’on a parfois peur d’approcher…par crainte de les briser peut-être…

    Merci!

  10. Le plaisir est le mien. Continue de m’inspirer!

  11. Intéressante divagation Médiateur Farceur. J’ai bien aimé!🙂

  12. Vous êtes bien gentil vous!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :