Hommage aux penseurs insoumis!

S’il y a un truc que je trouve très injuste dans la vie, c’est que certaines personnes sont parfaites! (c’est vraiment trop injuste dirait mon ami Caliméro) C’est d’une tristesse infinie, car moi je n’ai pas cette chance! Je suis contrainte de l’avouer, triste constat. En 27 années de vie, j’en ai fait des gaffes, et j’en ai dit des mots qui auraient peut-être  dû rester silencieux! Bref je suis vraiment très, alors là, très jalouse de ces personnes-là! Eux n’ont jamais fait aucune erreur, jamais dit un truc qu’ils ne pensaient pas! Wow avouez tout de même que c’est impressionnant! D’ailleurs je me demande parfois comment il font! De mon point de vue, ça semble très difficile!

Ce qui est le plus injuste c’est que grâce à cette humaine perfection, ils ont gagné le droit de lapider des gens!! Oui oui, c’est écrit dans la bible!! « que celui qui n’a jamais pêché lui lance la première pierre » c’est pas rien! Cruellement inéquitable car moi, toute imparfaite que je suis je n’ai pas ce privilège là!! Ils ont l’impunité de lapider les autres… Il me semble que ce doit être trop le fun! Et vlannnnnn une pierre directement dans le dos! (C’est plus simple que de les confronter directement). Remarquez que ça peut devenir un passe-temps! Dans mon univers de méchants pêcheurs, on est tellement occupés à chercher des réponses à des questions, à prendre des risques qu’on fini par ne plus voir le temps passer! Mais eux ces gens parfaits et sans faille aucune, j’imagine qu’ils doivent trouver le temps long à l’occasion!

Quel drôle de pays! Soumis à la dictature de la pensée unique, privé de tout débat légitime…  C’est vrai qu’en osant essayer d’émettre une opinion on prend des risques énormes! C’est un sport extrême! On risque d’être entendu par une personne qui ne pense pas comme nous, (ça c’est déjà vu vous savez!) Sans oublier qu’on risque d’heurter des sensibilités, ça ne passe pas sous silence! En outre, nos mots peuvent prendre un sens autre que celui qu’on leur avait trouvé à l’origine! Pire encore, on prend même le risque ultime de se tromper parfois.

Artistes, penseurs, intellectuels ont toujours vécu cet ostracisme, qui les excluaient de la masse des gens parfaits. Eux qui osaient poser des questions, chercher un sens à la vie, au risque de renverser à l’occasion un pot de couleur  sur le bitume des illusions. Certains musiciens ont prit le risque de faire des fausses notes, et quelques littéraires ont assemblés des lettres qui au final ont fait grincer des dents trop blanches. Je pense à ce pauvre Galilée, qui un jour, à osé dire que la terre était ronde! Quel impertinent quand même!

Cette loi du silence imposée depuis si longtemps m’a toujours étouffé! On préfère accuser gratuitement que de se compromettre.  Résultat j’en suis venue à développer une forme de respect colossale pour les penseurs insoumis, ceux qui osent, réfléchir par eux-même, ceux qui préfère blesser que de mourir et qui prennent des risques par crainte  de sombrer dans l’immobilisme intellectuel! Parmi eux, il y a celui-ci! Qui encore ce matin nous offrait ce billet exquis! Criant de vérités et de questions à débattre! (Que nous débattrons en silence bien entendu, pour ne pas heurter aucune âme sensible…)

Bref, aujourd’hui, j’ai simplement envie de dire, (non de crier) à Christian Vanasse, un merci sans censure! Merci de demeurer lucide, merci d’oser prendre des risques. Merci d’émettre des opinions, merci de débattre, merci d’oser aller à contresens, de jouer avec les mots comme avec les idées et surtout, merci de rester toujours intègre à tes idéaux ainsi qu’à tes convictions. (Ce qui fait que même les jours ou je ne suis pas de ton avis, le respect n’en est pas moins grand!)  J’imagine qu’au passage on s’y fait de nombreux ennemis, mais au final on y gagne en courage et en amitiés sincères!

L’avenir des idées ne passe pas par  le consensus mais bien par la pensée libre!

Que celui qui n’a jamais pêché me lance la première pierre, moi je retourne attraper quelques poissons.

Sans rancune

MFL

P.S, ici je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour mon grand-père… Homme libre, intègre à ses convictions jusqu’à la fin.

(crédit photo: mfl: lendemain d’élections, place de la Bastille)

~ par MFL sur 23 juin 2008.

19 Réponses to “Hommage aux penseurs insoumis!”

  1. Ah moi tu sais, je suis imparfait parce que c’est à la mode!

    Super ce clip. Je le regardais justement la semaine dernière, et mettant un peu plus de profondeur dans ma connaissance de l’Affaire Michaud. Et aussi en essayant d’expliquer tout ça à un collègue de travail…

    On fait ce qu’on peut pour étendre nos connaissances hein, et parfois on se le fait reprocher…

    Par exemple j’ai un collègue de travail français qui est très de gauche, et je lui racontais l’infâme histoire du lock-out du Journal de Québec. Un voisin a fait « Pourquoi, c’est quoi cette histoire? ». Je lui raconte. Sa réaction « Ben là! Si tu penses que je ça va m’empêcher de dormir. Voir que vous parlez de ça comme si c’était vous autres qui travailliez là! ».

    La conscience sociale, c’est parfois des ailes, parfois un boulet… Ça dépend avec qui on se tient.

  2. Moi j’ai un grand respect pour les penseurs insoumis qui savent de quoi ils parlent. Je m’amuserai toujours avec la phrase de Dany Laferrière lancé comme une flèche à propos du chiâleux Martineau :

    Je paraphrase : «Il vit au-dessus de ses moyens intellectuels»
    hehehe

    Enfin…

  3. C’est vrai que Riri Martineau le Franc-Échoueur vit intellectuellement au dessus de ses moyens, mais Riri avait raison dans le cas de Michaëlle Jean.

    Une vraie honte qu’un gouvernement séparatiste ait cautionné une telle censure. Faut dire que dans le dossier Haine FM (en appuyant l’organe de censure fédéraleuse qu’est le CRTC), ils ont fait la même chose, nuisant au projet séparatiste pour encore longtemps.

    Même s’il est séparatiste, le Parti Culbécois m’exaspère!

  4. «vit intellectuellement au dessus de ses moyens…» voilà ce que je voulais dire.

    Au final, cette phrase je l’aime hors contexte. Effectivement, je ne partage pas toujours les dires de monsieur Laferrière, mais plus souvent que Martineau.

  5. En effet Charlotte Russe, hors contexte, cette citation est exquise!

    Moi aussi, j’aime bien mieux Laferrière que Martineau.

  6. Peux-tu redéfinir « perfection » pour moi s’il vous plait? Parceque si elle consiste à se taire et ne jamais dire de paroles compromettantes, je préfère ouvrir grand ma bouche et laisser libre cours à mes insanitées. J’aurais plutôt utilisé le terme « normaux ».

    Franchement, dans ton imperfection je suis absolument convaincu que tu est plus sage qu’eux.

  7. @Le détracteur constructif

    Tu touches à un point important.

    « La conscience sociale, c’est parfois des ailes, parfois un boulet… Ça dépend avec qui on se tient. »

    Je suis toujours ouverte à entendre les opinions des gens, même si parfois elles sont maladroites et qu’elles sortent tout croches. Ça demande pas mal plus de courage que de dire aux autres de se taire en refusant de dire pourquoi!!

    « Voir que vous parlez de ça comme si c’était vous autres qui travailliez là!”.

    Le classique des classiques, tout va bien dans le monde tant que ça ne nous implique pas personnellement! Et hop! on se ferme les yeux et on ne se soucis pas des autres humains!

    @Charlottte russe et Anarcho

    Effectivement j’adore cette citation, elle va comme un gant à tellement de monde! Mais que ce soit Martineau ou Laferrière, je ne peux qu’admirer le courage qu’ils ont tous les deux, de déffendre leurs idées et opinions.

    @Médiateur farceur…

    Ici, je faisais directement référence à ce type de « perfection » que tu décris si bien. L’ironie dans l’utilisation de ce terme est que certaines personnes qui n’hésitent jamais à attaquer, à affirmer à crier des opinions, quitte à tomber, parfois, dnas la vulgarité, un jour comme cela se transforment en vierges offencés attaquant gratuitement sans même dire pourquoi! Me semble que quand t’es pas blanc comme neige, tu fais attention avant de reprocher la même chose aux autre! Il y a peut-être une raison, mais si on la déffend pas, on hurle dans le vide.

    « je préfère ouvrir grand ma bouche et laisser libre cours à mes insanités. »

    T’as tellement raison!

    car se taire pour ne pas risquer de dire de paroles compromettantes c’est ennuyant comme vie non ???

    Allez autruches de ce monde, on se met tous la tête dans le sable aveugle de l’indifférence!

    héhéhhé…

    J’adore ça ne pas être parfaite!

  8. Attaquer les autres en n’expliquant pas pourquoi ne sera jamais qu’une lâcheté.
    Le courage n’est pas seulement dans la parole, mais dans l’argumentation, dans la verité, même envers et contre tous, peu importe, mais je n’aime pas la gratuité dans l’expression aussi libre soit elle…

  9. … gratuité haineuse…

  10. @Charlotte russe

    exactement!!

    Par contre il n’existe jamais qu’une seule vérité, c’est pourquoi le courage de l’argumentation est si important.

    Sinon vaut mieux se taire…

  11. Bien d’accord !

  12. 🙂

  13. Je me lance. Je crois que les imperfections apportent la diversité, l’équilibre dans la nature (ou, ultimement et inversement, pour la nature humaine, par son pouvoir destructeur, une monoculture et un appauvrissement). C’est le coup de pinceau qui apporte le style. c’est la chose qui fait qu’on avance dans la vie, via l’apprentissage, l’évolution (et l’évolution de l’intelligence…mais la conscience, elle?). La «perfection», (si on considère que les choix instinctifs sont garants d’une continuité ou non, pour les autres espèces) est une question de vie ou de mort, rien d’autre. Le choix dont le résultat est la continuité de la vie est source de perfection (si on relativise sa signification), tandis que «l’erreur» commise (se faire dévorer par un alligator dissimulé sous l’eau) pour toutes les espèces (les pièges fournis par la sélection naturelle) va aussi dans la perspective d’ une dynamique de recherche d’équilibre des écosystèmes.
    Ce qui crée le débalancement et la distinction pour l’humain vis-à-vis ces écosystèmes planétaires (incluant ses sphères de considérations abstraites individuelles; le domaines des connaissances et les codes moraux), c’est cette erreur, justement, de vouloir à tout prix se distinguer des ensembles, par l’écart prétentieux qu’il établi entre lui et tout le reste, en étant en quelque sorte au sommet de la pyramide. Mais, cette erreur, s’il en est une, appartient elle aussi au domaine de la sélection naturelle. On ne peut échapper aux dénominateurs communs de l’ensemble des vivants. On peut se donner bonne conscience, tout en le faisant quand même. L’intelligence, fine fleur de cette planète, est un boulet pour notre propre survie, si l’idée de la perfection nous amène à tuer (ou le modifier pour «l’améliorer») tout ce qui nous semble inférieur, différent. Pourquoi, sinon, voit-on l’arrivée du clônage, des modifications génétiques qui débalancent les cycles naturels et les rapports inter-espèces, l’exploitation abusive des ressources mondiales, etc.. J’aimerais penser que la perfection reviendrait à vivre plus près de notre conscience, justement, plutôt que de notre intelligence, ce qui est, à mon avis, devenue une tare pour cette planète. L’ancien testament utilise étrangement d’ailleurs la métaphore de «l’arbre de la connaissance» comme source de la honte de notre conscience instinctuelle. Le paradis perdu? Ben voyons donc! On pourra le refaire sur mars!

  14. Ouais, il n’y a pas de Vérité, mais que des vérités. L’homme, étant un animal sensitif, n’a droit qu’au subjectif et ne peux pas, à moins d’avoir les instruments appropriés, donner de vérités. Si un sage s’y rapproche sans y toucher, imagine la distance séparant celle-ci de l’ignare!

    Allez, ce n’est que mon opinion et son opposé est aussi valable s’il est bien défendu.

    Le débat est le poumon d’une société non?

  15. Je ne partage pas cette conception post-moderne de la vérité. Pour un contexte donné, une affirmation et son contraire ne peuvent pas être vrais. Mais la vérité peut varier selon le contexte, bien sûr!

    Par contre, il est souvent très présomptueux de prétendre détenir ladite vérité. Il faut en débattre pour la trouver ou pour la retrouver, si possible.

  16. @Médiateur farceur

    Le débat c’est tellement le poumon d’une société! C’est d’ailleurs ce qui explique que j’ai du mal à accepter qu’on nous demande de nous taire continuellement! Sans débat, c’est l’immobilisme assuré.

    Au fait, la rumeur veut que tu vieillisses d’une année en ce jour d’hui! Je te souhaite un anniversaire magique ainsi qu’une année à venir sous le signe de l’ouverture d’esprit de l’œil ouvert et du cœur à l’écoute des idées des autres! (restons dans la thématique du jour!!)

    hé hé!

    @ Le D.

    très intéressant comme approche! Je vais méditer la dessus! On s’en reparle bientôt j’espère!!!🙂

    @Anarcho-Pragmatiste

    L’idée n’est pas tant de défendre systématiquement une vérité et son contraire mais d’avoir l’ouverture d’esprit assez grande pour accepter les idées des autres au lieu de les envoyer promener sans procès!!!🙂 oui oui, il y en a qui font cela!!!

  17. On est d’accord!

  18. Tu as de bon informateurs en effet!😉 Merci beaucoup, c’est gentil.

    Eh oui, même si je me fais discret sur la chose une autre étape de ma vie commence. L’année a déjà commencée merveilleusement bien, je crois qu’elle va se poursuivre de même. Pour tes trois voeux… c’est certain que je vais continuer d’y travailler.

  19. […] en parler dans notre propre langue. Il y a un peu plus d’un an, ici même, je rédigeais  cet  hommage aux penseurs insoumis,  pour ceux qui n’ont pas peur de prendre des risques, ceux qui cherchent à comprendre, qui […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :