traces exponentielles d’un prémisse heureux…

Qui augmente selon un taux de plus en plus fort…

Le parfum des possibles me semble exponentiel… Même la sombre idée du bonheur s’éclaircit. Quelle magnifique utilisation de la beauté ludique du mystère… J’aime ce mystère, cruel et onirique à la fois. Le voile semble se lever sur cette relation énigmatique. Les couleurs se déposent sur le canevas et les lettres s’accumulent sur le parchemin de cette idée si merveilleuse, qui nous ressemble. Y’a comme un sourire subtil qui se dessine sur le coin de mes lèvres.  Et mes pas s’envolent dans l’air léger, dans des directions multiples… éclectiques… Quelqu’un veut entrer dans cette danse symbolique?

Sans rancune

MFL

Publicités

~ par MFL sur 19 juin 2008.

32 Réponses to “traces exponentielles d’un prémisse heureux…”

  1. symbolique ou symbiosique ?????

  2. @Y-Man

    Pourquoi pas les deux…

  3. parce que la symbolique quand elle est symbiosique c’est bien mais quand la symbiosique est symbolique, c’est moche

  4. @Y-Man

    T’as pas tort! Dansons une valse symbolique en parfaite symbiose! 🙂

  5. Hum, inspirant tout ça!

    D’une tache d’encre sort un corps étranger. La lumière vive lui donne sa forme. Il y a comme une sensation de découverte intense. Une petite tornade de passion créatrice s’élève. Un monde de possibilités s’ouvre et les idées sont en effervescence. Le courant se propage d’une entité à une autre et partout des lignes se dessines. La danse macabre devient festive.

    Bonne journée ballerine!

  6. @Médiateur farceur

    Tu as tout compris!! C’est l’euphorie libre du désir créatif en pleine ébullition qui se larve, explosif dans une fête des sens… Le bonheur exalté n’est pas loin, il encre mes heures.

    Bonne journée à toi également!

    Tu viens danser ??

  7. Toucher du bout des mots
    l’aube à la fenêtre
    par la chair du verbe oser
    celle qui ne ment pas

    Tâcher d’impossibles manoeuvres au pinceau
    puis couvrir la conviction d’une surface
    d’une peau possible d’espérance

    L’ obstruction est une colle qu’on se peine
    La mémoire un caroussel en latence
    Rigole toujours comme dans tes veines
    cette lumière mise au berceau

  8. Ahhh c’est joli ça Dom.

  9. @Le D.

    Ça y est, je suis séduite…

  10. Bien dit DO!

  11. 🙂

  12. Pour continuer l’élan comme Do l’a si bien entamme je joint ici mon humble contribution:

    Je me suis lever ce matin

    Mon regard encore ensommeillé

    J’ai vu mes gants que j’ai oublier

    Je suis chanceux d’avoir ces gants si habile

    ces gants en peau de main.

    Ces gants sont pour moi d’une couleur unique

    Avec cette pilosité masculine

    Ou pour toi, de la gente féminine

    Elle peut être douce et manucuré

    Tu dois avoir soin de ta paire de gant en peau de main

    Car si tu les perds on ne pourras pas t’en redonné demain.

  13. Bravo Le D. et LoupDeVille! Très bien!

  14. 😉

  15. @Loup de ville

    Décidément je suis choyée voire même gâtée (prix-vie-légieée) aujourd’hui, quel bonheur que de plonger au cœur de vos mots.

  16. @Le D.

    C’était sincère!!!

  17. Touché. C’est le cas de le dire! Je te renvoie la fleur. Elle a poussé agréablement dans le bouquet de ton texte. …Heureux aussi que mes mots te rejoignent de la sorte! C’est important de bien se sentir. hihi.

  18. @Le D.

    Quel subtil parfum de jeu de mot!

  19. Il faut quand même s’y tenir (au parfum)..! rehihi.

  20. @Le D.

    De mieux en mieux…
    Ça se transforme tranquillement en jardin…

  21. hihi.. je devrais partir sur ce thème… hmm…. non.

  22. Le D.

    HA HA HA HA HA HA HA !!!!!

  23. Ode au rat (pfff!)

    Invisible, omniprésent pour le chat
    c’est bien le rôle damné du rat
    Il se tient en liesse
    dans la ville comme dans les champs
    il agit en finesse
    tout en étant gros, il peut être plat

    Surpris par les pas cavaliers de l’humain
    il observe tel un serpent sous le sable
    quêtant les prémisses (!) promises d’un repas divin
    Les rues sont ses couverts de table

    ——

  24. Le D.

    Je constate (pour mon plus grand bonheur) que votre verbe est déchaînée aujourd’hui! Tu Ratisses les ramification de cet espace (mon univers), qui ne cesse de s’enrichir de tes mots offerts,efficaces qui savent flirter avec le merveilleux et le bonheur absolu…

    Quel privilège que j’ai!

    RAT
    ART…

    Et que dire du « lien » de prémisse… héhé…

  25. Wow..! J’avais même pas pensé à RAT/ART…! Ahhh.. La pertinence de l’imprévu.. C’est pas merveilleux, la vie?

  26. Ratisses! La mère veille. Ses vers m’aiment.

  27. Le D.

    Les hasards de la vie, font effectivement en sorte que la vie devient une chose si mère veilleuse…

    Comme un feu de non artifice qui explose dans le cœur!

  28. Ah, c’est donc bien beau, ça! 🙂

  29. Le D.

    HI HI 🙂

  30. Je danse le Tango des mots et débats lors d’une Samba. J’aime bien les Cancan francs, mais préfère Valser accompagné. Je suis contrit d’avoir participé à la Danse Country et toujours médusés par les Bourrées. On peut définir mon style de Contemporain, mais avec une légère touche Classique. À moins que tu préfères la Troïka, je te laisse le choix!

    Alors, si tu me demande si je viens danser, c’est avec plaisir que je te dis Yé-yé!

    Sur ce, je me Swing ailleurs. On me demande pour une Sarabande!

    Sans rancune comme tu l’écris. 😉

  31. @Médiateur farceur

    Je vois que vous êtes passé maître dans la danse des mots! Quel beau tourbillon de styles… Et pourquoi pas la corde à danser en cette si belle journée ensoleillé!!!

  32. Malheureusement, je me serais enfargé. Trop d’obligations m’accaparent en cette période estivale naissante. Je reviendrai d’ici très peu, n’ayez craintes. Mes pas sont déjà réglés… au plaisir de vous émerveiller!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :