Pourquoi?

Les échos ne se répercutent pas toujours. Il existe toujours deux versions d’une même idée, deux conclusions à un geste posé. Celle que l’on désirait secrètement et la réelle, celle qui était promise mais que l’on se refusait tout de même à croire. Toute question ne possède pas sa réponse, par conséquent, elle fini invariablement par s’hypertrophier dans une variation de scénarios tous plus incongrus les uns que les autres. C’est peut-être cela que l’on nomme la fatalité… Mais ne pas savoir, voilà la pire des angoisses possibles, celle que l’on redoute plus que la pire des vérités. Je veux franchir le mur de l’abstrait pour aller respirer un peu d’air dans le monde du concret.

Sans rancune

MFL

~ par MFL sur 23 avril 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :