Maudite peur!


Hier j’ai gaffé. En fait je n’ai pas tant gaffé que j’ai eu peur. Une peur incontrôlable, mais surtout surprenante car tellement inattendu. Il était disparu de mon coffre au trésor. Dans celui-ci, j’y conserve précieusement mes amitiés. Les réelles et les virtuelles. En ouvrant cet irremplaçable coffre hier, il manquait une pièce, un bijou important, alors j’ai fais ce qu’on fait dans ces cas, j’ai paniqué, recensé, compté, recompté… Rien! L’ami n’y était plus. J’aurais dû me dire, il doit y avoir une erreur, un bogue informatique, une explication logique… Mais la fille qui vit en moi, celle qui prend toute la place et qui manque tellement tant de confiance en elle, ne m’a pas laissé le temps de réfléchir et m’a dit comme cela sans tact, directement : « tu sais bien que tu le méritais pas, il s’est rendu compte du grand rien que tu créais dans sa vie, il est pas de ceux qui confrontent, il ne connaît ni le regret ni le remord, il t’a rayé de sa vie point » oui, oui, direct comme cela! Je l’ai cru. Tout s’est écroulé. Celui qui m’a abandonné, appartient à la catégorie de mes amitiés virtuelles. J’ai dis « ici » que l’on sous-estimait souvent l’importance que ces amitiés virtuelles avaient dans nos vies, et que quand elles s’évanouissaient, elle laissaient un vide irremplaçable. Je me suis surprise moi-même par tant de vérité. Oui en écrivant comme une plume au vent je faisais référence aux blogeurs, ici c’est autre chose, rien d’autre qu’une simple amitié virtuelle, né au hasard d’une rencontre nocturne entre deux âmes égarées. Amitié qui a grandi au fil des mois. Je ne savais pas avant « hier » que cette amitié avait prise une importance aussi grande dans ma vie, tel un « ch » de gravé sur le cœur. Mais c’est à la grandeur de ma tristesse que j’ai pu mesurer l’importance qu’il avait prit dans ma vie. La tristesse, l’abandon, la trahison. En l’espace de quelques secondes je n’étais plus rien. Le choc fut pire qu’une lame qui nous transperce la poitrine. Les questions s’accumulaient sur la montagne de l’incompréhension. La peur et la colère se côtoyaient dans une bataille qui n’a fait aucun vainqueur, puis le point est allé à cette larme qui a profité de la négligence de la défense pour de glisser sur ma joue. Pas un instant j’ai douté que je méritais cet abandon. (comme on raye un truc inutile sur une liste d’éléments encombrants) Dans un dernier moment de combativité j’ai envoyé une missive technologique sur air cybernétique. Pas de tristesse, juste beaucoup de rage. La rage naît souvent de l’orgueil, celui qui est atteint. Pour lui ce fut son réveil. Je parle de mes mots. Puis la surprise… La réponse ne s’est pas fait attendre : « Je n’aurais jamais fait cela!!!!!! » La réponse a résonné par delà ces milliers et milliers de kilomètres qui nous séparent. Elle est parvenue jusqu’à moi pendant mon sommeil.

5 mots. Une petite délivrance, un soupir, une autre larme. Oui j’avais tort, mais je ne sais pas pourquoi j’ai toujours cette impression que ma présence n’apporte rien à personne, que mon amitié ne vaut rien… Malgré tout, je doute encore. Comment peut-on croire à ce point que l’on ne vaut même pas une amitié virtuelle. J’ai clavardé plusieurs heures avec lui cet après-midi. C’était bien, c’était intense, c’était stimulant, comme d’habitude, mais c’était plus précieux que jamais, car j’ai vraiment eu peur de l’avoir perdu. Je suis folle, cinglé, mais je l’ai retrouvé. Je ne crois pas qu’il lise ce qui se passe ici, mais si jamais un jour, par un autre hasard, il atterrissait ici, je ne saurais quoi lui dire : salut! Peut-être.

Mais surtout… Sans rancune.

MFL

(Photo; MFL et…)

~ par MFL sur 15 avril 2008.

15 Réponses to “Maudite peur!”

  1. Voilà, simplement, la preuve que tous les liens sont importants. Ce n’est pas le contenant l’important, mais bien le contenu.

  2. Ah, MFL, tu es une fille sensible. C’est beau à voir. Il est vrai que parfois, les amitiés virtuelles prennent beaucoup de place dans notre coeur.

    Par contre, je me demande qu’est-ce qui t’insécurise autant.

    Tu m’as tellement l’air d’une fille allumée, intéressante, intelligente, vive… Comment peux-tu mettre en doute que quelqu’un ne puisse vouloir de ton amitié?

    En tout cas, moi, à te lire, je la prendrais bien😉

    Sans rancune!

  3. La peur, ce sijet me fascine depuis toujours. Grâce à la peur on peut TOUT obtenir. Mais d’où vient-elle donc cette peur? Tout le monde peut y succomber, en ce sens rassurez-vous, vous êtes normale. La plus assurée des personnes peut se mettre à trembler si ce qui lui tient particulièrement à coeur risque de disparaître.

    Le problème avec la peur, c’est qu’elle apparaît même lorsque ce risque n’existe pas mais que pour une raison ou une autre, on se croit en péril. Cela n’a rien à voir avec la réalité mais à voir avec l’imginaire, les émotions.

    Accent Grave

  4. @Renart

    Toujours aussi sage!

    @Noisette

    Ton amitié! N’importe quand!

    @Accent grave

    La peur est une ennemie traître car on ne sait jamais à quel moment elle va frapper. Donc on ne peut la voir venir…

  5. Moi…Matante M. qui te côtoit depuis ta tendre enfance, je peux assurément te dire que tous les gens qui ont croisés ta route qu’ils soient virtuelles, ou non depuis tant d’année ont bien de la chance. La peur est en dedans de chacun de nous. À des degrés différents d’accord mais elle y est.

  6. 😉

  7. Extrait de Dunes (J’ai lu ce bouquin y a presque 10 ans, mais ce passage m’avait marquée…)

    Je ne connaitrai pas la peur, car la peur tue l’esprit, la peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. Je connaitrai ma peur, j’affronterai ma peur, je la laisserai passer sur moi, en travers de moi et quand elle sera passée, il ne restera rien, rien que moi .😉

  8. @Hasard

    Merci!
    Ce que je suis devenu dans la vie, je le dois à la présence de vous tous, êtres humains exceptionnels qui avez toujours été là pour moi et qui m’avez appris à voir tout ce que la vie possédait comme éléments merveilleux et comme magie… tu dois t’y reconnaître…😉

    @Mandoline

    Wow, c’est vrai que c’est hallucinant comme texte. Je ne l’oublierai pas non plus! Merci pour cet extrait Oh combien pertinent et bienvenu ici!
    Au plaisir.🙂

  9. 😀😀😀

  10. @Noisette

    Une bonne chose de réglée!! 😉

  11. Ouep, on s’en sort pas je crois de cette peur. On ne peut qu’essayer de la contrôler. Comme dit ma mère: «Prends de grandes respirations.» Bon ça jamais fonctionné dans mon cas, mais ça doit être efficace pour certains.😉

    C’est qui matante M ?

  12. @Charlotte Russe

    Matante « M » c’est dans mon autre famille! (côté papa)
    Je respire, je respire… en fait je respire déjà mieux! Mais bon, encore une fois on vie notre folie égale.

  13. « je ne sais pas pourquoi j’ai toujours cette impression que ma présence n’apporte rien à personne, que mon amitié ne vaut rien »

    Je l’ai écrit parfois, je l’ai dit souvent, je ne suis pas une bonne amie, je ne sais pas être une bonne amie. Pourtant, et surtout récemment, je me suis rendue compte (behh parce qu’on me l’a dit) que mon amitié était beaucoup plus appréciée que je ne le pensais. Alors je tente de changer ma perception de l’amitié, et ma perception de ce que j’ai à apporter à une relation amicale. Non, pas facile, oui, agréable.🙂

  14. @Lafêlée

    C’est une drôle de sensation, on a beau se dire et se répéter sans cesse que l’ont fait erreur, il reste toujours une grande part de doute, et pas mieux que la peur, le doute est impossible à chasser.

    « Non, pas facile, oui, agréable.  »

    Tellement vrai!

  15. […] croit que le web est impersonnel devrait lire ce qui suit. Je m’inspire d’un billet de MFL du blogue Regardez la musique pour dire tout haut que les liens amicaux virtuels ne sont pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :