Abstraction…

Effeuillée d’incertitudes, la vie poursuit sa grève du devenir. La promesse qui s’est transformée en mille, n’est plus, elle se berce dans le grand cercle des espoirs vains. Le vent à soufflé violemment sur le feu, qui s’est éteint sans n’avoir jamais eu le temps de danser. Brise de novembre, étoilé de flocons… Déjà il pleurait, maintenant il vit. Demain il survivra et un jour… Être une autre, partir, pour n’être qu’une autre. Il me faudrait encore ficeler les échos d’avril de ses désirs obsolètes, de sa peur de lui même. Mais les fantômes ne s’étiolent jamais. Consolée par ce parfum de réglisse, effacée par les souvenirs bâton de menthe, je pose mes pieds sur ce sol mi bémol. Je frisonne. J’ai compté les juillet, j’ai perverti mes février, et donnée vie à mes mai. Rêveuse, encore . Peut-on parfois partager nos rêves?

MFL

About these ads

~ par MFL le 31 octobre 2010.

5 Réponses to “Abstraction…”

  1. Sois toi-même; toutes les autres sont déjà prises. -Oscar Wilde ☺
    J’aime bien ta composition, elle berce le coeur et amuse l’esprit.

  2. Merci, très gentil!

  3. Le vent a soufflé violemment sur le feu
    Mais oui, l’on peut partager ses rêves
    Il en est mille et un, toujours transpercé
    du vibrion dantesque mais tu parcours cet espace
    à connaître.
    Connaissons-nous, même si c’est virtuel.

    Je parcours tes textes fabuleux depuis un lien trouvé chez David.
    C’est exquis! Une langue fourrée de mots qui sont autant de caresses, autant de poignards affûtés qui percent l’âme.

    Yves.

  4. Être une abstraction de nous, une implosion des sens pour un recul ou par pur inconfort se veulent très attrayants, mais il faut réaliser qu’il
    est de perdre ses repères. C’est le saut en parachute, sans le vertige, qui peut, un jour, nous ramener à nos croisées avec de percpetives différentes et la possession d’un courage renevoulé. Les rêves sont indombtables, mais il peuvent s’approiviser!

    merci U.Else

  5. Merci pour ce gentil commentaire, c’est très très beau cette dernière phrase" Les rêves sont indomptables, mais il peuvent s’apprivoiser!"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: